Avant de commencer ce bilan, je préviens que cet article contient des spoilers si vous n'avez pas vu l'épisode 17 de la saison 2. Autre précision: La photo illustrant cet article est volontairement mise en bas pour éviter que toute personne n'ayant pas vu la saison 2 découvre l'image en arrivant sur le blog.

L'épisode commence dans un flashback de Locke. Il ouvre un tiroir d'un meuble et en sort une paire de chaussette. Dedans y est dissimulée une petit boîte en velours, il l'ouvre et y sort une bague. Peu après on le voit dans la cuisine de sa maison en train de préparer un pique-nique. Helen, qui vit avec lui, le rejoint. Elle est surprise de voir que son compagnon va l'emmener pique-niquer et lui demande où vont-ils aller. Mais John lui explique que c'est une surprise, et quand elle demande s'il a besoin d'aide, il répond qu'elle n'a qu'à lire sa rubrique nécrologique et boire son café car il s'occupe de tout. Elle commence à lire lorsqu'elle l'interpelle et lui demande si son père s'appelait bien Anthony Cooper. Locke acquiesce, et Helen lui apprend que son père est mort.
On se retrouve dans la trappe, à l'instant où nous avions quitté Henry, Jack et John dans l'épisode précédent. Le médecin demande au premier de redessiner la carte menant à la montgolfière, mais Gale assure qu'il blaguait, qu'il était frustré et qu'il est désolé de ce qu'il a dit car c'était stupide. Le chasseur explique à Sheppard que de toute façon c'est trop tard, ils sont déjà trop loin. Ce dernier lui demande de remettre Henry dans l'armurerie, puis part. Le prisonnier demande alors à Locke pourquoi il laisse Jack lui parler de la sorte. John, fronce d'un coup les sourcils, se lève, saisit vigoureusement Gale par le col et le renferme dans l'armurerie.
Plus tard, Locke est en train de faire du vélo d'appartement dans le bunker en écoutant de la musique. Soudain, il est interpelé par un bruit bizarre, type grésillement. Il se lève, arrête la musique et cherche d'où vient le bruit. Il va vérifier l'ordinateur, sans succès, car c'est en fait un haut-parleur. Il prend un tournevis et tente de le réparer. A peine l'a t'il touché qu'un son aigü très puissant lui détruit les oreilles. Henry, qui a entendu lui demande ce qu'il se passe.
Flashback, avec l'enterrement du père de John. Avant de sortir de la voiture, Helen tente de détendre Locke. Ils ne sont que tous les deux à assister à la cérémonie d'enterrement. Le chasseur remarque que deux hommes en retrait le regardent, faisant semblant de se recueillir sur un autre tombe proche. Puis, il remarque aussi sur sa gauche un voiture aux vitres teintées qui est garée. Il se lève, regarde le cercueil et dit "Je te pardonne". Quelques secondes après il constate que la voiture démarre et part.
La flashback fini, on peut entendre une voix qui sort du haut-parleur. Henry quant à lui, veut toujours savoir ce qu'il se passe, ce qui énèrve particulièrement John car il ne peut pas écouter. D'un coup, on entend la voix qui débute un compte à rebours. Arrivé à zéro, les portes coulissantes descendent une par une en enfermant Locke. Mais ce dernier arrive à bloquer la dernière en insérant un pied de bîche au prix d'un très beau plongeon. Maintenant, la lumière saute par moment, ce qui a le don d'effrayer Henry. John tente de soulever la porte, en vain.
A nouveau un retour en arrière. John vérifie l'état d'une maison qui vient d'être achetée, c'est son métier. Il explique à la propriétaire de la maison que tout est en ordre et lui fait signer la facture. Puis, alors qu'il range ses affaires dans son pick-up et qu'il s'apprête à partir, il voit la même voiture que celle présente à l'enterrement. Il s'approche, la fenêtre se baisse et qui votions? Le père de John, qui n'est visiblement pas mort! Ils se retrouvent dans un bar. Anthony dit qu'il sait que ce qu'il lui a fait était mal. Puis il explique qu'il s'est tué car il y a deux hommes qu'ils l'auraient fait avant lui, parce-qu'il leur a pris 700 000 $, une arnaque à la retraite. Il demande alors à son fils d'aller retirer cet argent à la banque, en échange de 200 000 $.
De retour dans la trappe, John explique la situation à Henry et lui demande de l'aider à soulever la porte. Alors ce dernier lui dit de jurer qu'il ne laissera plus ses amis lui faire du mal, quoiqu'il arrive. Locke ouvre la porte, lui demande qui il est et Gale répète la même rengaine. Le chasseur accepte le marché et lui donne sa parole. Ils soulèvent la porte grâce au pied de bîche et coinçent une barre d'haltères plus grande et grosse. Puis ils soulèvent cette barre, Locke la tient et Henry place une boîte à outils entre la porte et le sol. John décide de s'allonger et de passer de l'autre côté, lorsque la boîte s'écrase sous le poids de la porte, enfonçant un pic dans la jambe droite de l'ancien handicapé. Ce dernier explique à Gale qu'il faut mettre quelque chose pour arrêter la pression de la porte. Le prisonnier prends les poids de l'haltère et les empile à côté de Locke, arrêtant du même coup la force. Ce dernier est maintenant coinçé.
On retourne ensuite dans la vie passée de John, au moment où il récupère l'argent à la banque. Ensuite, il rentre chez lui, joyeux, lorsque sa compagne lui montre deux hommes qui sont là, ceux qui étaient déjà présents à l'enterrement factice d'Anthony. L'un d'eux se présente, il s'appelle Jimmy Bane, et demande à Locke s'il a revu son père depuis sa mort, car ils pensent qu'il n'est peut-être pas mort. Helen se lève et s'enèrve contre ce visiteur, John la calme et Jimmy demande à voir le contenu du sac du chasseur. Le gros bras, qui se tenait jusqu'alors en retrait, ouvre le sac, le vide et n'y trouve que des papiers car Locke avait dû malicieusement cacher l'argent avant. Jimmy remercie Helen pour le café, et s'en va avec son ami. Cette dernière demande à son compagnon s'il a menti, ce qu'il nie.
Dans le présent cette fois-ci, John explique à Henry qu'il faut que ce dernier aille appuyer sur le bouton en passant par les tuyaux d'aération. Celui-ci entre dans le garde-manger, monte sur une armoire, tente d'ouvrir la bouche d'aération mais tombe lourdement et reste inconscient. Quelques minutes plus tard il se relève alors que l'alarme sonne. Il rentre dans le tuyau, l'alarme change de son, il ne reste que peu de temps et le prisonnier ne répond pas lorsque Locke l'appelle.
Retour en arrière, avec John qui arrive au motel de l'aéroport pour donner l'argent à son père. Ils discutent, et le plus jeune raconte qu'il va demander Helen en mariage ce soir. Mais au moment où Anthony s'apprête à sortir, cette dernière apparaît devant la porte. Elle gifle Cooper, s'enèrve après lui, regarde John et s'en va. Il lui courre après mais elle explique qu'il lui a menti, qu'il a fait son choix, et alors qu'elle rentre dans sa voiture, il s'agenouille et la demande en mariage. Mais elle refuse et part.
Dans la trappe maintenant, l'alarme s'arrête, la lumière s'éteint, des néons ultraviolets s'allument et un plan apparaît sur la porte (Photo). La lumière normale revient, les portes se relèvent. Locke glisse jusqu'à la salle de l'ordinateur et Henry arrive. Ce dernier relève le chasseur, qui le remercie, puis après il l'assoit sur le canapé. Gale explique qu'il a fait ce que John lui avait dit de faire pour que les portes remontent, quand Jack, Sayid, Charlie, Kate et Ana-lucia arrivent. Le médecin plaque Henry contre le mur, et John explique la situation. Ana raconte qu'ils ont trouvé la montgolfière, puis Sayid continue en expliquant qu'ils ont aussi trouvé la tombe de sa femme. Il poursuit en disant que tout ce que le prisonnier avait dit était vrai, mais qu'il ne le croyait toujours pas. L'irakien raconte qu'il a alors exhumé le corps, et qu'ils ont découvert le corps d'un homme, et non pas celui d'une femme, et que cet homme s'appelait Henry Gale...carte2