Avant de commencer ce bilan, je préviens que cet article contient des spoilers si vous n'avez pas vu l'épisode 16 de la saison 2. Autre précision: La photo illustrant cet article est volontairement mise en bas pour éviter que toute personne n'ayant pas vu la saison 2 découvre l'image en arrivant sur le blog.

Ana-Lucia arrive en sprintant jusqu'à sa tente, où Locke l'attend patiemment en mangeant une banane. Elle lui demande ce qu'il veut, car depuis son arrivée, il y a une semaine, il ne lui a jamais dit plus de deux mots et maintenant il reste assis devant sa tente. Il lui explique que Jack et lui ont enfermé quelqu'un dans la trappe, peut-être un autre, depuis trois jours. Il poursuit en lui demandant de parler à ce nouvel arrivant, car elle était policière et qu'elle a de l'expérience dans ce domaine. Celle-ci lui demande si Jack sait que John est venu lui poser cette question. Ce dernier se lève, et lui explique très calmement qu'ils ont tous un problème, qu'il tente de le résoudre, et qu'il n'a pas besoin de la permission de Jack pour parler à Ana-Lucia, parce-qu'en ce moment il y a un homme assis dans sa trappe, et il veut qu'il en sorte.
De retour dans la trappe, Jack sort de la douche quand il s'aperçoit que Locke est en train de se raser juste à côté, ce qui le surprend. Celui-ci explique que la vapeur dilate ses pores, et comme il n'y a pas de mousse à raser, il improvise. Il continue en disant que c'est le bon moment pour parler de leur problème, Henry. Pour lui, il faut apporter du sang neuf, en la personne d'Ana-Lucia. Le docteur, un peu réticent, accepte quand même de lui parler, mais John explique que cela est déjà fait et qu'elle est avec Henry dans l'armurerie en ce moment. Une heure plus tard environ, elle sort. Elle explique qu'il a raconté la même histoire et qu'elle ne sait pas encore s'il faut le croire. Elle a besoin de passer plus de temps avec lui, mais quand Locke lui montre la porte en disant qu'il est tout à elle, l'agent de police explique qu'il faut laisser à Henry le temps de réfléchir, et qu'elle y retournera demain.
Le lendemain, en fin de matinée, Jack propose à Henry Gale de prendre le petit-déjeuner en dehors de la salle des armes. John, surpris dans un premier temps de le voir dehors, lui propose des céréales. Gale, qui s'est assis en face du chasseur, demande où ils ont trouvé ces céréales. Ce dernier explique qu'il y avait un garde-manger plein quand ils sont arrivés ici. Ensuite le blessé, suite aux coups de Sayid, demande si elles sont périmées, ce qui laisse Sheppard et Locke sans réponse. Il poursuit en disant qu'ils ne savent pas grand chose, qu'ils ne sont pas curieux, énèrvant un peu Jack. Après s'être finalement servi, il dit que cela doit être sa récompense pour bonne conduite car il a réussi à attirer la sympathie en dessinant une carte pour Ana. Les deux survivants sursautent, John lui demande de quelle carte il parle. Henry explique que c'est celle pour aller à sa montgolfière. Il continue en disant qu'il y a des problèmes de confiance dans le groupe et que c'est logique qu'elle ne leur ait rien dit, car ils n'arrêtent pas se disputer. Il poursuit, d'un ton placide, en expliquant que s'il était l'un de ces autres que les survivants croient leurs ennemis, il n'y aurait pas de montgolfière, la carte conduirait vers un endroit reculé tel un sous-bois, un endroit parfait pour un piège. Tout en mangeant, il continue en expliquant que là-bas, quelques-uns de ses amis les y attendraient et les utiliseraient pour les échanger contre lui. Il conclut en disant, le sourire aux lèvres, "Heureusement que je ne suis pas l'un d'entre eux, hein?" (Photo) avant du demander le plus naturellement du monde, s'ils ont du lait...

henrygale