Avant de commencer ce bilan, je préviens que cet article contient des spoilers si vous n'avez pas vu l'épisode 15 de la saison 2. Autre précision: La photo illustrant cet article est volontairement mise en bas pour éviter que toute personne n'ayant pas vu la saison 2 découvre l'image en arrivant sur le blog.

Claire réveille Locke car son fils pleure, a de la fièvre et une inflammation. Elle voudrait voir Jack. John lui explique qu'il est de garde à la trappe, et quand il voit la mère y aller seule avec son fils, il lui dit qu'il va aller le trouver. Arrivé à la trappe, il explique la situation à Jack et lui demande si Henry a parlé, sans succés. Le lendemain matin Sheppard et Locke apporte un petit déjeuner au prisonnier. Le chasseur lui donne même un livre de Dostoïevski. Une fois sortis, John explique à Jack qu'Hemingway était jaloux de cet auteur car il était convaincu qu'il ne sortirait jamais de l'ombre du russe. Puis soudain il lui demande "Qu'est-ce qu'on fait?". Il continue en disant qu'il ne pourront pas le garder ici indéfiniment et que changer les tours de gardes amènera les gens à se poser des questions. Il veut savoir quel est le plan à long terme. Le chirurgien, agaçé, répond qu'ils n'ont pas de plan à long terme pour le bouton et pourtant ils continuent d'appuyer dessus. Puis ce dernier, plus calme, lui dit que tant qu'ils ne sauront pas qui il est vraiment, ils continueront à faire ce qu'il faut faire. Et quand Jack demande à John s'il a une meilleure idée, Henry répond au travers de la porte de le laisser sortir.
Dans la journée, Eko vient dans le bunker ce qui n'était visiblement pas prévu car Jack s'enferme dans la salle de bain avec Henry qui se lavait les mains. Le croyant tombe sur Locke qui changeait une ampoule. Ce dernier, détendu, affirme qu'il était seul avant son arrivé. M. Eko lui demande une scie. Ce dernier s'aperçoit que la salle des armes est ouverte et qu'il y a un lit vide à l'intérieur, pendant ce temps le chasseur va chercher l'objet.
Quelques instant plus tard, alors que John fait la vaisselle, il demande à Eko qui arrive avec Jack s'il veut d'autres outils. Mais c'est le docteur qui répond que l'africain sait pour Gale, ce qui n'affecte pas plus l'ancien handicapé. Quelques minutes sont passées et Locke ouvre la porte de l'armurerie car Eko veut voir Henry, et quand le chasseur lui dit que si l'alarme sonne il ne faut rien lui expliquer, le prêtre demande "Mais qu'est-ce que c'est?".
En fin de journée, John vient donner à manger à Henry. Ce dernier lui demande si c'est vrai pour Hemingway. Puis il explique qu'il n'arrive même pas à lire 5 pages du Dostoïevski. Locke répond que cet auteur avait ses vertus. Il affirme que c'était un génie. Puis le prisonnier lui demande s'il se considère comme le génie, ou celui qui a l'impression de rester dans l'ombre du génie. Ce dernier répond, hésitant, qu'il n'a jamais été très doué pour les analyses littéraires. Mais Gale ne désespère pas et explique qu'il ne comprend pas pourquoi il laisse Jack tout décider. John répond qu'ils prennent les décisions ensemble. Puis quand il sort et qu'il enferme Henry, il s'énèrve (Photo) et renverse tous les objets présents sur la table. Mission accomplie pour Henry Gale...

lockeenerve