Avant de commencer ce bilan, je préviens que cet article contient des spoilers si vous n'avez pas vu l'épisode 11 de la saison 2. Autre précision: La photo illustrant cet article est volontairement mise en bas pour éviter que toute personne n'ayant pas vu la saison 2 découvre l'image en arrivant sur le blog.

Jack se réveille péniblement alors qu'il dormait sur le lit superposé. Il se lève et se dirige vers la salle de l'ordinateur, ne voit personne et appelle Locke qui ne répond pas. Il continue et le voit assomé dans la salle des armes. Et alors qu'il pénètre à l'intérieur dans la pièce, Michael surgit, armé, et lui dit de rester dedans car il va chercher son fils et que personne ne l'arrêtera. Il les enferme et part. 20 minutes plus tard, John se relève péniblement. Jack lui explique la situation et lui demande de le soulever pour sortir par la bouche d'aération. Mais le chasseur répond qu'il l'a vérrouillée de l'intérieur afin d'éviter toute intrusion. Il explique ensuite que Michael a réussi à rentrer car il voulait une arme pour s'entraîner au tir... Tout à coup, Locke réalise que personne ne viendra pendant les 4 prochaines heures à cause du roulement et que donc personne n'appuiera sur le bouton. Jack répond qu'il faut espérer que Sawyer vienne pour changer son pansement.
C'est ce qu'il se passe quelques minutes plus tard. A peine la porte ouverte, les trois hommes partent à la recherche de Michael. Plus tard sur le chemin, John demande à Sawyer s'il se rappelle de cet endroit. Comme celui-ci répond ironiquement qu'il reconnaît sa feuille préférée, le chasseur lui demande s'il sait de quel côté se trouvait l'océan quand il a traversé l'île. Après réponse, il en déduit qu'ils sont venus de l'est et que Michael se dirige vers le nord, et cela prouve que celui-ci ne retourne pas à l'endroit où ils étaient. Peu après, ils font une pause et Locke explique à Jack que la trace est aussi droite qu'une autoroute, et que le père de Walt sait où il va. Puis il lui demande pourquoi Jack tient à rammener Michael, pourtant si déterminé à l'idée de récupérer son fils. Et lorsque le Docteur Sheppard lui répond qu'il ne faut pas le laisser et l'abandonner, John lui demande qui sont-ils pour décider de ce que doit faire quelqu'un ou non.
On les retrouve quelques minutes après, en train de monter une pente raide à l'aide de lianes. Sawyer demande à Locke s'il est sûr que c'est le bon chemin, en l'appelant M. Propre. Celui-ci lui demande alors pourquoi il a choisi ce nom. Mais après l'explication, il lui dit qu'il ne parle pas de M. Propre mais de Sawyer. Il continue en disant qu'il l'a vu sur la liste des passagers, et que son vrai nom est James Ford. Et alors que le chasseur lui demande à cause de qui il a choisi ce nom, des coups de feu éclatent. Ils accourent jusqu'à l'endroit de la fusillade, vide, et John récupère des douilles, trois précisément, celles de Michael. Or, il y a eu sept coups de feu...
Alors que la nuit est tombée, Locke perd la piste de Michael et propose de faire demi-tour, ce qui provoque une vive discussion entre Jack et lui. Soudain, une voix s'élève et dit "Tu as tout à fait raison, Jack! Mais si j'étais toi, j'écouterais M. Locke." Une silhouette apparaît et les trois hommes dégainent leurs armes. Sawyer le reconnaît et dit que c'est le fils de pute qui lui a tiré dessus sur le radeau. Et alors qu'il s'apprête à le descendre, il se fait tirer dessus par derrière. Seule son oreille est touchée. Puis le barbu propose à John de faire un feu, car il doivent avoir une discussion tous ensemble.
Le discussion commence, et celui qui a kidnappé Walt prend la parole, expliquant clairement qui si les survivants du crash sont encore en vie sur cette île, c'est parce-que les Autres les laissent vivre... Jack rétorque qu'il n'y a juste que le barbu et un tireur caché de présent, et qu'ils ne sont pas aussi puissant que cela. Son interlocuteur crit alors "Lumière!" et une multitude de torches sortent du sol, entourant les quatres hommes (Photo). Celui-ci hausse le ton et dit que la prochaine fois qu'un survivant dépassera la frontière, les choses empireront. Il demande aussi à ce que les trois compères déposent leurs armes et rentrent chez eux. Jack refuse, sans prendre en compte l'avis contraire de Locke. Le barbu appelle un de ses camarades, Alex, et celui-ci apporte Kate, ligotée. En effet, elle suivait le groupe à la recherche de Michael. Le docteur dépose alors ses armes, tout comme John, qui avait tenté en vain de garder une arme, et Sawyer. Ils rentrent au camp donc, sans armes, et John va dire bonjour à Aaron, sous l'oeil jaloux de Charlie.

lumi_res